Reportage Radar : La vérité sur les pompes à chaleur

La pompe à chaleur est ‘hot’ et fait l’objet d’une grande attention en raison de l’ambition d’atteindre les objectifs climatiques tant discutés. Les gens pensent souvent: enlever le système de chauffage central et installer une pompe à chaleur, c’est tout. Mais est-ce vraiment si simple? Un reportage de Radar, diffusé le lundi 25 février 2019, a cherché la réponse honnête à cette question et la vérité honnête sur les pompes à chaleur.

Les chiffres ne mentent pas : 1 personne interrogée sur 5 est insatisfaite de la pompe à chaleur qu’elle utilise. Sans une application professionnelle, une pompe à chaleur peut se solder par une grande déception sous la forme d’une facture énergétique plus élevée ou de l’impossibilité de chauffer un bâtiment en hiver. Mais comment le faire ? La conclusion la plus importante du rapport de Radar : une bonne isolation et l’utilisation d’un système à basse température sont les conditions préalables les plus importantes pour une utilisation réussie de la pompe à chaleur comme source de chauffage principale.

Une bonne isolation: l’enveloppe du bâtiment

Une bonne isolation des bâtiments est toujours importante, et pas seulement lorsqu’on utilise une pompe à chaleur. L’isolation permet de réduire la quantité d’énergie nécessaire pour chauffer le bâtiment : moins de chaleur s’échappe vers l’extérieur. Un terme important ici est celui de perte de chaleur. À l’aide d’une analyse rapide ou d’un rapport d’image thermique complet, vous pouvez également déterminer le degré d’isolation de votre bâtiment. Si l’isolation est en ordre, la pompe à chaleur fonctionnera plus efficacement et permettra d’obtenir une température intérieure confortable.

Chauffage à basse température

Lorsqu’on utilise une pompe à chaleur comme source de chauffage principale, il est important que la maison soit chauffée avec un système d’alimentation à basse température, comme un chauffage par le sol ou des radiateurs à basse température. Plus la température d’alimentation du système de chauffage est basse, plus la pompe à chaleur est performante. Les économies sont principalement dues au fait que la température de l’eau alimentant les radiateurs basse température ou le chauffage au sol est de 55 degrés Celsius maximum. Dans un chauffage central conventionnel, cela peut aller jusqu’à 80 degrés Celsius. Le système doit donc chauffer à une température plus basse pour obtenir et maintenir la maison confortablement au chaud.

Comparaison de l’efficacité du système: (S)COP

Les pompes à chaleur ont des formes et des tailles différentes. Comparez le tout à une voiture : de Ferrari à Toyota et de Tesla à Opel. Ce qu’ils peuvent faire est différent et le prix n’est pas le même non plus. Et c’est également vrai pour les pompes à chaleur. Mais sur quelle base peut-on comparer au mieux une pompe à chaleur en termes d’efficacité ? Le COP, le Coefficient de Performance, est un bon point de mesure. Le COP est le rapport entre la consommation d’énergie du système et la quantité utile de chaleur qu’il génère, mesuré à une température extérieure de 7 degrés Celsius et à une température de sortie de 35 degrés Celsius. Plus le COP est élevé, plus le système est efficace. Pour une pompe à chaleur, un COP de 4 signifie qu’il faut 1 kW d’électricité provenant du réseau électrique (ou des panneaux solaires !) pour produire 4 kW de chaleur.

Pour obtenir une bonne comparaison pour les Pays-Bas, un label énergétique contient aujourd’hui également un coefficient de performance saisonnier : un COP pondéré basé sur notre région et notre climat. C’est un facteur important, en particulier lorsqu’une pompe à chaleur à air est utilisée. Le SCOP est une moyenne pondérée des valeurs de COP à +12, +7, +2 et -7 degrés Celsius de température extérieure. Cela donne une image représentative de la saison de chauffage pour le climat néerlandais.

En hiver, il fait froid dehors et la différence de température qu’il faut combler pour atteindre la température intérieure souhaitée est plus importante qu’en été. Une pompe à chaleur fonctionne donc avec un COP plus faible en hiver qu’en été. Pour un installateur, il est donc crucial qu’il spécifie dans les données techniques d’un système quelle est la puissance de chauffage fournie lorsqu’il gèle à l’extérieur, de sorte que même à -10, -15 ou même -20 degrés Celsius, il soit encore confortablement chaud.

Bruit de la pompe à chaleur

Dans le rapport de Radar, un autre point délicat a été abordé : le bruit fait par l’unité extérieure du système de pompe à chaleur. Le niveau sonore d’une pompe à chaleur est en partie déterminé par le nombre de tours que le ventilateur et le compresseur doivent effectuer. Le nombre de tours requis dépend à son tour de la capacité de la pompe à chaleur. Si une pompe à chaleur a une capacité surdimensionnée (l’appareil a plus de puissance que ce qui est strictement nécessaire pour le bâtiment), le ventilateur et le compresseur doivent faire moins de tours et donc produire moins de bruit qu’une pompe à chaleur qui peut fournir exactement la capacité requise. Cela peut être un élément à prendre en considération dans le choix d’une pompe à chaleur de capacité légèrement supérieure.

La forme de la pale du ventilateur et les mesures d’insonorisation et d’amortissement du fabricant jouent également un rôle. Pendant la phase d’installation, l’utilisation de poutres en caoutchouc sous l’unité extérieure est une autre méthode pour réduire les vibrations et donc le bruit.

Utilisation d’un réservoir buffer

Dans le rapport Radar, aucune attention n’a été accordée à l’importance d’un réservoir tampon pour l’efficacité du système de pompe à chaleur. Pour qu’une pompe à chaleur fonctionne efficacement, elle doit disposer de suffisamment d’eau active. S’il n’y a pas assez d’eau active disponible, le système se met en “pendule”, c’est-à-dire qu’il démarre et s’arrête régulièrement, ce qui réduit considérablement son efficacité. Une quantité suffisante d’eau active peut être obtenue en utilisant un réservoir tampon dont la capacité est adaptée au système.

Eau chaude sanitaire

Le rapport Radar ne mentionne pas non plus la fourniture d’eau chaude domestique. Pour utiliser la pompe à chaleur pour l’eau chaude sanitaire également, un réservoir tampon est utilisé. L’eau chaude est stockée dans ce réservoir, de sorte qu’à tout moment, l’eau chaude sort du robinet. Une pompe à chaleur n’est pas un dispositif à flux continu comme une chaudière combinée. Ici aussi, la taille de la chaudière doit être adaptée au système et aux souhaits des utilisateurs.

Le fonctionnement réversible de la pompe à chaleur pour le refroidissement

Un autre aspect de la pompe à chaleur qui n’a pas été mis en évidence dans le rapport Radar est la réversibilité de la pompe à chaleur. Il fait chaud dehors, et vous voulez refroidir votre bâtiment ? Alors la pompe à chaleur peut aussi le faire. Avec une source géothermique, la pompe à chaleur géothermique, cela se fait avec un refroidissement passif. Cela signifie que seule l’utilisation de la pompe de circulation permet d’exploiter la froideur du sol ou de la source d’eau. Avec une pompe à chaleur à air, on utilise le refroidissement actif : l’air extérieur chaud est transformé en air froid ou en eau froide par la pompe à chaleur. Ce processus nécessite le compresseur de la pompe à chaleur et consomme plus d’énergie que le refroidissement passif. Il ne s’agit donc que d’un avantage de confort et ne contribue pas aux économies d’énergie. Le fait est qu’une chaudière de chauffage central n’a pas la possibilité de refroidir en été et n’offre donc pas cet avantage de confort.

Conclusion

La seule conclusion correcte à tirer du rapport Radar est que vous devriez demander conseil à un installateur professionnel. Par conséquent, examinez attentivement la certification et n’hésitez pas à demander des projets de référence. Vous souhaitez qu’Ambrava | Samsung trouve un installateur dans votre région ? Veuillez nous contacter à l’adresse info@ambrava.be ou au +32 3 324 38 88.

Wij gebruiken cookies om u de beste online ervaring te bieden. Door akkoord te gaan, accepteert u het gebruik van cookies in overeenstemming met ons cookiebeleid.

Privacy Settings saved!
Privacy-instellingen

Wanneer u een website bezoekt, kan deze informatie in uw browser opslaan of ophalen, meestal in de vorm van cookies. Beheer hier uw persoonlijke cookiediensten.


Omwille van de prestaties gebruiken we Cloudflare als een CDN-netwerk. Hiermee wordt een cookie "__cfduid" opgeslagen om beveiligingsinstellingen per client toe te passen. Deze cookie is strikt noodzakelijk voor de beveiligingsfuncties van Cloudflare en kan niet worden uitgeschakeld.
  • __cfduid

Decline all Services
Accept all Services